Vu à l’exposition

“Le jeune Picasso-périodes bleue et rose”

Fondation beyeler-2019

Regarder les peintures et observer les gens, une démarche qui pour moi accompagne le plaisir des expositions. ici, une des plus belles que j’ai vécue.

Un public qui, loin de gêner, communique dans sa gestuelle la concentration, la découverte et l’enthousiasme ainsi partagé.

Quand la proximité des oeuvres ajoutée à celle des autres forme une beauté augmentée.